Un monde sécurisé …

J'emprunte un chemin bien balisé du parcours santé. Que de progrès ces dernières années !

Les racines des arbres qui sont apparentes ont été peintes en fluo, afin d'éviter les accidents.

Je me sens plus en sécurité.

De part et d'autre du chemin, tout risque de chute d'arbres morts, ou de branches abîmées, a été éliminé.

Il aura fallu attendre qu'un promeneur soit blessé par la chute d'une branche morte pour enfin agir.

Un système dont j'oublie le nom a été mis en place pour éviter le passage d'oiseaux au-dessus du chemin, et les risques sanitaires que cela provoquait.

De petits baffles très discrets, alimentés par des panneaux solaires, sont placés dans les arbres proches du chemin.

Ils diffusent différents chants d'oiseaux.

Régulièrement, une voix (douce et rassurante) vous invite à profiter avec présence et attention de la nature et ses bienfaits.

Une recherche a montré l'effet bénéfique d'une telle mesure pour les personnes qui souffrent de solitude.

Tous les 100 m, un écran vous indique votre fréquence cardiaque, à côté de votre prénom.

Des exercices vous sont proposés, ajustés grâce aux paramètres transmis par votre "Sécumetteur".

Il vous est aussi indiqué le temps qu'il vous reste (en fonction de votre âge et de vos antécédents) pour terminer votre parcours de santé.

Pas d'inquiétude : si vous dépassez le temps prévu, vous serez appelé sur votre "Sécumetteur", et sans réponse, une équipe d'intervention sera dépêchée.

Le chemin est séparé d'un autre chemin parallèle, par une clôture.

Cet autre chemin est réservé aux vélos.

Il sera lui-même bientôt divisé en 2 bandes, séparées par une bordure.

Chaque bande sera réservée à un sens de roulage.

Selon une étude récente, cela réduira de 3,2 % les accidents graves à vélo.

Avant, les chevaux passaient par le chemin sur lequel je marche.

Un jour, un petit enfant de trois ans est tombé (un petit moment de distraction de ses parents), et sa blessure au genou a été en contact avec un crottin de cheval.

Les parents ont porté plainte, une enquête a été ouverte.

Mais on n'a pas pu identifier le cavalier responsable de ne pas avoir purgé son cheval avant une promenade sur un chemin public.

Pour éviter de tels risques, un nouveau chemin pour cavaliers a été créé.

Il paraît que tous les 200 m, il y a un bac à crottin, une pelle, et du désinfectant.

Il suffit d'effleurer un écran tactile pour être guidé sur la procédure à suivre.

Tant pour encourager les meilleures techniques de recyclage du crottin, que pour garantir des mesures d'hygiène adéquates.

Un système ingénieux de ponts ou tunnels est progressivement mis en place pour éviter les croisements des différents types de chemins.

Les parcours de santé sont beaucoup plus sûrs qu'avant. On s'approche du "risque zéro".

Il est temps !

On vit dans un monde tellement insécurisé.

Olivier Limet,

9 février 2019

One Reply to “Un monde sécurisé …”

  1. C’est où ce truc ???? pour que je n’y pose jamais les pieds… chouette tableau…Étonnant à cette époque où l’on peut lire de plus en plus d’articles sur le besoin pour l’enfant -par exemple- de passer du temps en forêt, d’expérimenter, d’évoluer sur d’autres terrains que le bitume et les sols « sécurisés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *